COSMIC DANCER
Paul Curti 

Opening Thursday July 7, 6 – 9 pm
18 rue Dauphine, Paris 6
(through the green door, in the courtyard)
July 7 – August 28

Vernissage Jeudi 7 juillet, 18 – 21h
18 rue Dauphine, Paris 6
(porte verte, dans la cour)
7 juillet – 28 août

Paul Curti, Le cosmonaute à tête de choux, 2022, huile sur toile, 162 x 195 cm (63.18 x 76.05 in)

Une gaieté en suspension.
Des aplats de verts sapin, prairie, saturés se mêlent aux innombrables bleus éclatants. Ils se répandent, se heurtent aux sillons jaunes clairs parfois de doux roses, qui oscillent entre touches, lignes, et points.
Des rouges criards ponctuent le tout.
Les tons froids exacerbent la lumière qui tombe en tâche.
Sans se confondre, les teintes circulent, se juxtaposent, forment des strates.
L’opacité se marie aux transparences dans une vibration contrôlée.
Ce foisonnement méticuleusement articulé interroge,
Tant l’image est fixe.
Face à un environnement aussi coutumier qu’étranger, des silhouettes de dos marchent,
Immobiles.
Le mystère est latent.
Des scènes familières à la surface lisse côtoient des toiles dépouillées où la matière rugueuse règne en partage avec la couleur.
D’une toile à l’autre, Paul Curti expérimente : la surface comme aire de jeu.
Son motif évolue, mute.
La touche se répand, les individus deviennent foules.
De la photographie à la maquette, de l’empreinte au croquis, la recherche de forme est
constante, mouvante.
Attentivement, le jeune peintre écoute ses toiles, et ajuste incessamment.
Il dialogue, code, teste, conteste.

Ni larve, ni papillon ;
La chenille frémit dans ce corps transitoire,
Puissante.
Organiques et pourtant comme pixelisées,
Ces touches lumineuses grouillent dans une étonnante fixité.
Ébahis, nos yeux guettent la morphose.

Juliette Bonhour